ARTICLE 11  PROCÉDURE EN CAS DE MALADIE OU D'ACCIDENT





Maladie



Si durant la journée, l’enfant ne sent pas bien au sein de son groupe, dû à des malaises ou de la fièvre, le parent sera avisé. De l’acétaminophène lui sera administré si le parent a donné l’autorisation en signant le protocole à cet effet. Si au bout de soixante (60) minutes l’état général de l’enfant ne s’améliore pas et qu’il est incapable de suivre les activités de son groupe, le parent se verra dans l’obligation de venir chercher son enfant dans les plus brefs délais.

Certaines maladies contagieuses peuvent exiger un retrait temporaire. La garderie se réfère au tableau fourni par le ministère de la Famille et au Guide des infections en services de garde.

Le parent doit aviser la garderie dès qu’il est informé que son enfant souffre d’une maladie contagieuse afin que la garderie applique, sans délai, des mesures de protection pour les autres enfants. La garderie avisera les autres parents soit par lettre, soit par courriel afin de prévenir les autres parents qu’il y a un cas à la garderie et ce, en toute confidentialité. Le parent sera avisé par l’éducatrice ou par la direction, si celle-ci constate une éruption de boutons cutanés sur le corps de l’enfant, et le parent devra aller consulter un professionnel de la santé pour obtenir le diagnostic afin de déterminer si l’enfant peut retourner à la garderie. Le contrôle des infections n’est pas uniquement la responsabilité de la garderie, mais bien de chaque parent. La collaboration des parents est requise. En se référant au guide de Prévention et contrôle des infections dans les centres de la petite enfance des publications du Québec, la garderie évalue selon le diagnostic de la maladie si l’enfant doit être exclu temporairement ou non de la garderie, car certaines maladies contagieuses ne requièrent pas d’exclure l’enfant (par exemple: roséole, varicelle, infection à coxsackie, etc.) sauf si son état de santé ne permet pas à l’enfant de participer aux activités du groupe.

Si l’enfant a une prescription, le parent doit apporter celle-ci dans son contenant d’origine et s’assurer de remplir le formulaire d’administration du médicament fourni par l’éducatrice ou la direction.

Tout autre médicament que ceux autorisés par les protocoles réglementés nécessite une prescription médicale, en plus de l’autorisation du parent. Si l’éducatrice doit administrer une quelconque autre substance à l’enfant (pompe, sirop pour la toux, vaseline, crème médicamentée, etc.), celle-ci doit être accompagnée d’une prescription, et du contenant original. La date d’expiration doit être respectée. La garderie ne peut en aucun cas administrer un médicament non prescrit par un médecin à un enfant.

En résumé, l’enfant sera exclut temporairement de la garderie si l’enfant :



  • N’est pas en état de suivre le programme pédagogique prévu par l’éducatrice parce qu’il est trop malade
  • A une fièvre de plus de 39°C (102,2°F)
  • A des diarrhées abondantes (selles très liquides)
  • A vomi
  • Présente les symptômes d’une gastro
  • A des symptômes d’éruption cutanée (si une éruption cutanée apparaît durant la journée, l’éducatrice communiquera avec le parent et celui-ci devra aller consulter, en fin de journée pour obtenir un diagnostic)
  • A de la difficulté à respirer
  • A les yeux rouges avec un écoulement purulent (conjonctivite)
  • A des poux ou les lentes

En cas d’exclusion temporaire, les frais de garde doivent être acquittés comme à l’habitude.

Accident ou urgence



En cas d’accident, la Garderie prend les mesures d’urgence (médecin, hospitalisation, etc.) et prévient les parents le plus tôt possible. L’éducatrice rédige un rapport d’accident et le transmet à la branche des services aux Garderies si l’enfant doit aller à l’hôpital. L’éducatrice, le parent et la direction signent le rapport d’accident

Renseignement personnel de l’enfant



Le fiche d’information d’urgence de chaque enfant est mise à la disposition de chaque éducatrice dans son armoire de travail, dans l’agenda de l’enfant, et une autre copie disponible au bureau de la direction afin d’avoir tous les informations nécessaire de l’enfant (contacts des parents ou autres, information sur l’assurance, médecin de famille, etc.) en cas de besoins en urgence.